Commencer la vie commune

Emménager à deux représente une étape importante qui requiert un peu de préparation. Ainsi, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour profiter pleinement du plaisir de vivre ensemble.

Bien gérer les aspects financiers

Faites un bilan financier pour…

  • établir vos dettes et actifs respectifs;
  • déterminer si certaines dettes (auto, études) seront mises en commun ou remboursées séparément;
  • parler du financement de vos projets communs.

Faites un budget ensemble pour…

  • répartir les revenus entre vos diverses dépenses (loyer, épicerie, remboursement de prêt…);
  • déterminer la gestion de vos comptes bancaires (compte commun pour les dépenses ou comptes séparés);
  • dégager des montants supplémentaires pour l'épargne et pour vos projets communs.

Préparez votre planification successorale pour…

Besoin d'aide pour la planification successorale?

Parler à des experts pour régler les questions complexes

Consultez un conseiller ou un planificateur financier pour…

  • changer les bénéficiaires de vos contrats d'assurance et de vos régimes d'épargne;
  • prendre une assurance vie afin d'assurer la sécurité financière de vos proches en cas de décès;
  • prendre d'autres assurances (par exemple : salaire, maladies graves, soins de longue durée) pour protéger vos épargnes en cas de maladie ou d'invalidité;
  • épargner davantage;
  • préparer l'avenir de vos enfants (régime épargne-études).

Consultez un avocat ou un notaire pour…

  • préparer votre contrat de mariage ou une convention entre conjoints de fait qui détaille vos obligations et droits respectifs;
  • bonifier votre planification successorale, surtout lorsqu'il ne s'agit pas de votre première union ou que des enfants sont nés d'unions précédentes.

Consultez un comptable ou un fiscaliste pour...

  • savoir quelle sera l'incidence financière et fiscale de votre union sur l'impôt à payer, les prestations pour enfants, les crédits d'impôt, etc.

Consultez votre employeur pour…

  • définir les changements à apporter à vos protections d'assurance collective et à votre régime d'épargne-retraite.