Édition d’août 2020

COVID-19 : Mesures d’assouplissement liées aux FRV et aux régimes CD au Québec. Nouveaux webinaires pour les participants. Investissement responsable et nouvelles options de placement.

Vol. 20 – N˚8

Desjardins

Desjardins a revu sa position afin de se retirer de certains secteurs d’activité qui ne cadrent plus avec ses orientations en matière de développement durable. D’ici la fin de l’année, elle s’engage à désinvestir du secteur du charbon thermique ainsi que de l’industrie des produits du tabac et du vapotage, qui nuisent tant à la santé des consommateurs qu’à l’environnement. En plus de cette initiative, Desjardins a récemment accéléré l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans son processus de sélection de titres et de gestion du portefeuille.

Desjardins est également devenue :

  • la première institution financière en Amérique du Nord à joindre la Powering Past Coal Alliance (PPCA) External link. Opens in a new window, un regroupement d’entreprises, d’associations et de gouvernements promu par les Nations Unies, qui souhaite accélérer l’élimination des combustibles fossiles des centrales au charbon.
  • l’un des premiers signataires du Tobacco-Free Finance Pledge en Amérique du Nord, un engagement qui favorise la lutte antitabac, en collaboration avec l’initiative financière du Programme des Nations Unies pour l’environnement.

Apprenez en plus sur…

L’investissement responsable et l’agriculture chez Desjardins

https://youtu.be/W1qrRvxs2TU Lien externe. S'ouvre dans une nouvelle fenêtre.

L’investissement responsable et la gestion de l’énergie chez Desjardins

https://youtu.be/P6HT2NIOQEw Lien externe. S'ouvre dans une nouvelle fenêtre.

À lire aussi : Fonds et Portefeuilles SociéTerre Desjardins : désormais 100 % sans pétrolières ni pipelines

Vos participants

L’offre de webinaires du Centre d’éducation en ligne s’enrichit avec la rentrée. Dès la mi-septembre, la programmation comptera deux nouveaux cours : Programmes gouvernementaux de prestations de retraite et Produits de décaissement.

Selon l’indice IRE Lien externe. S'ouvre dans une nouvelle fenêtre. 2020 publié par l’Institut sur la retraite et l’épargne de HEC Montréal, les Canadiens connaissent encore mal les programmes gouvernementaux de prestations de retraite. Ces deux nouveaux cours répondront donc au besoin des participants. Ils leur permettront d’obtenir de l’information sur le système de retraite canadien et de prendre des décisions éclairées quand viendra le temps de la retraite.

Ces cours s’ajoutent à nos webinaires sur le budget, la gestion des dettes et les investissements qui attirent toujours beaucoup de participants.

Nouvelle campagne de communication

Pour promouvoir ces webinaires, des communications par courriel seront envoyées aux participants des régimes dès le début du mois de septembre. De plus, des outils vous permettant de promouvoir le Centre d’éducation en ligne seront mis à votre disposition. Ils seront déposés dans le Centre des messages du site promoteur et ils seront présentés dans la prochaine édition de L’essentiel.

En faisant la promotion de ces webinaires, vous contribuez activement au mieux-être financier de vos employés.

Les webinaires du Centre d’éducation en ligne sont diffusés en direct par Webex et sont offerts gratuitement aux participants. Pour s’y inscrire, ils n’ont qu’à ouvrir une session sur le site sécurisé via dsf.ca/participant Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre., aller dans la section Centre de mieux-être et visiter le Centre d’éducation.

Admissibilité accrue au versement d’un revenu temporaire

Dans le contexte de la pandémie découlant de la COVID-19, Retraite Québec a annoncé la mise en place d’une mesure temporaire permettant l'assouplissement des règles de décaissement des FRV admissibles pour 2020. Cette mesure temporaire s’applique aux FRV régis par la Loi sur les régimes complémentaires de retraite du Québec.

Ainsi, les participants détenant un FRV admissible et étant âgés de moins de 70 ans au 31 décembre 2019 peuvent obtenir un revenu temporaire pouvant aller jusqu'à 40 % du maximum des gains admissibles, soit 23 480 $ en 2020. À tout âge, lorsqu'un revenu temporaire est versé, le revenu viager est rajusté pour en tenir compte. Le rajustement dépend du montant de revenu temporaire retiré, du solde du compte et de l’âge du détenteur.

Précisions

Les participants détenant un FRV et étant âgés d'au moins 65 ans, mais de moins de 70 ans au 31 décembre 2019 peuvent avoir accès au revenu temporaire pour l’année 2020, ce que les règles habituelles ne permettent pas.

Les participants détenant un FRV et âgés de moins de 54 ans au 31 décembre 2019 ont droit au revenu temporaire selon les règles habituelles, mais ces règles sont assouplies pour 2020 :

  • Les revenus d'autres sources, tels que vos revenus d'emploi, ne sont plus pris en compte.
  • Les retraits peuvent être effectués en un seul ou en plusieurs versements au cours de l'année 2020.
  • Il n'est pas requis de détenir un seul FRV.

Pour bénéficier de cette mesure, les participants visés doivent en faire la demande en communiquant avec nous au 1 877 585-3033 Ce lien lancera votre logiciel de téléphonie par défaut. ou à votretransition@dsf.ca Ce lien ouvre votre logiciel de messagerie par défaut.. Toutefois, s’ils préfèrent maintenir le versement déjà prévu pour leur FRV, il n’y a aucune action à prendre. Nous le verserons comme prévu.

Nos communications à vos participants

Une communication à cet effet a été envoyée au début de juillet à tous les participants admissibles au versement d’un revenu temporaire et détenteurs d’un fonds de revenu viager (FRV) du Québec auprès de Desjardins Assurances.

Comment faire

En raison des conséquences de la pandémie de la COVID-19, l’Agence du revenu du Canada a annoncé au printemps dernier que la règle des cotisations minimales à un régime à cotisation déterminée (CD) du 1 % était suspendue pour le reste de l’année 2020.

Trois autorités provinciales, soit l’Ontario, la Colombie-Britannique et la Saskatchewan, ainsi que l’autorité fédérale en matière de régime de retraite avaient alors annoncé la possibilité d’effectuer un amendement au texte de régime pour suspendre les cotisations qui doivent être versées jusqu’à la fin de l’année 2020.

Depuis le 15 juillet 2020, le gouvernement du Québec a adopté des mesures d’assouplissement temporaires supplémentaires Lien externe. S'ouvre dans une nouvelle fenêtre. liées aux régimes complémentaires de retraite enregistrés au Québec.

En temps normal, les promoteurs de régimes sont obligés de verser au régime, au minimum, des cotisations annuelles (cotisations patronales) équivalentes à 1 % de la rémunération totale de tous les participants actifs. Pour se prévaloir de cet allègement, les autorités provinciales en matière de régimes de retraite doivent aussi permettre la suspension des cotisations tant pour la portion employeur que pour la portion employé.

Les promoteurs de régimes admissibles qui désirent se prévaloir de cette mesure pour le reste de l’année 2020 doivent présenter une demande de modification de régime à la Direction des régimes enregistrés de l’Agence du revenu du Canada et à leur autorité provinciale ou fédérale en matière de régimes de retraite. Ils pourront ainsi suspendre leurs cotisations sans avoir à mettre fin au régime, comme le prévoit normalement la Loi sur les régimes de retraite.

Dans le cas des régimes enregistrés dans les autres provinces, les cotisations ne peuvent pas être entièrement suspendues pour le moment. Puisque la situation évolue rapidement, nous demeurons à l’affût de toute nouvelle annonce qui pourrait être publiée et nous vous en informerons, le cas échéant.

Pour toute question, communiquez avec notre Service aux promoteurs ou avec votre conseiller Relations client.

Consulter l’article publié en juin Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre. dernier avant l’adoption de ces mesures par le gouvernement du Québec.

Investissements et marchés financiers

Vos employés qui auront 71 ans cette année doivent transférer le solde de leur régime d’épargne-retraite dans un produit de revenu de retraite (FERR, FRV, rente, etc.).

En septembre, ces employés recevront un relevé de Desjardins leur présentant leurs options. Ils devront nous indiquer leur choix d’ici au 31 décembre 2020.

Afin d’éviter tout risque d’erreur, vous devez :

  • vous assurer que nous détenons l’adresse et la date de naissance exactes des employés visés et que ces derniers ne figurent pas dans votre rapport d’informations manquantes.
  • nous aviser si vous prévoyez verser des cotisations pour ces employés d’ici la fin de cette année. Si c’est le cas, vous devez nous les faire parvenir au plus tard le 15 décembre 2020. Les cotisations reçues après cette date vous seront retournées.

Pour toute question, communiquez avec le Service aux promoteurs au 1 888 280-2447 Ce lien lancera votre logiciel de téléphonie par défaut..

Un pas de plus vers la transition énergétique vient d'être franchi pour la gamme SociéTerre Desjardins, dont les 17 fonds et portefeuilles sont désormais 100 % sans pétrolières ni pipelines.

Pour nos membres, clients et investisseurs qui souhaitent s'engager davantage dans la lutte aux changements climatiques, cette gamme de produits répond encore mieux à leurs attentes. Et pour Desjardins, cette décision confirme nos efforts pour assumer un leadership vers une économie sobre en carbone.

Ce que cette exclusion signifie

La présence de producteurs et de transporteurs spécialisés en énergies fossiles dans les produits de la gamme SociéTerre passe de 5 à 0 %. Sont donc maintenant exclues toutes les actions dans les entreprises qui tirent une part importante de leurs revenus :

  • de l’extraction ou de la production de pétrole, de gaz naturel et de charbon thermique
  • du transport spécialisé de pétrole et de gaz, incluant les pipelines
  • du raffinage de pétrole
  • de la production d’énergie à partir de charbon

Nos équipes de Solutions de placement se sont surpassées pour que Desjardins demeure l'un des acteurs les plus engagés au pays dans la promotion et l'avancement de l'investissement responsable, secteur où nous sommes pionniers depuis plus de 30 ans.

En mai, Beutel Goodman nous a annoncé la nomination de Ryan Fitzgerald, CFA, au poste de vice-président, Actions américaines et internationales. Il s’est joint à l’équipe de Beutel Goodman avec plus de 20 ans d’expérience chez Placements CI, où il a gravi les échelons, notamment dans des postes d’analyste et de gestion de portefeuille.

En mai, Placements CI nous a annoncé la nomination de Bradley Hicks au poste de vice-président principal, chef de la gestion d’actifs institutionnels. M. Hicks possède 20 années d’expérience dans le domaine de la gestion d’actifs institutionnels auprès d’entreprises canadiennes et internationales.

En juin, Fiera nous a informé que François Bourdon, chef des placements global, a fait part de sa décision de quitter Fiera Capital à la fin du mois de juin. Les responsabilités de François au sein de l’équipe de répartition d’actifs et dans la gestion de certains de nos véhicules alternatifs ont été prises en charge par d’autres membres de ces équipes.

En juin, MFS nous a informé qu’à compter du 30 septembre 2021, la stratégie MFS Core Equity sera gérée par Ted Maloney et Alison O’Neil, qui font partie de l’équipe de gestion de portefeuille depuis respectivement 2012 et 2018. D’autre part, Kevin Beatty, membre de l’équipe de gestion de portefeuille depuis 2004, prendra sa retraite de MFS, abandonnant ses fonctions de gestion de portefeuille sur la stratégie et son rôle de co-chef de placement du mandat d’actions américaines MFS.

Le 6 juillet, Gestion de placements Mawer Ltée nous a annoncé que le 1er janvier 2021, Jim Hall, CFA, président du conseil, quittera son poste de cogestionnaire de la stratégie d’actions canadiennes Mawer et de la stratégie d’actions mondiales Mawer. Il se concentrera à temps plein sur son rôle de président du conseil ainsi que sur la gestion des risques de placement. De plus, Paul Moroz, CFA, chef des placements, demeurera gestionnaire principal de la stratégie d’actions mondiales. Vijay Viswanathan, CFA, directeur de la recherche, demeurera gestionnaire principal de la stratégie d’actions canadiennes.

Desjardins Assurances est fière d’annoncer le lancement de deux nouveaux fonds sur sa plateforme d’épargne-retraite collective le 26 juin 2020. Ces fonds bonifient notre offre actuelle en titres à revenu fixe canadiens.

Fonds d’obligations PH&N

Ce fonds est géré activement et vise à offrir des rendements relativement élevés ainsi qu’une stabilité du capital en investissant principalement dans un portefeuille bien diversifié de titres à revenu fixe émis par des sociétés et gouvernements canadiens. Le gestionnaire investit principalement dans des obligations gouvernementales et de sociétés canadiennes, de même que dans des hypothèques garanties et des obligations étrangères. Le fonds est géré activement au moyen de stratégies reliées aux taux d’intérêt, au crédit et à la liquidité.

Fonds d’obligations de base plus PH&N

Ce fonds est géré activement et vise à offrir des rendements relativement élevés ainsi qu’une stabilité du capital en investissant principalement dans un portefeuille diversifié de titres à revenu fixe, émis par des sociétés et gouvernements canadiens, et de titres similaires à l’extérieur du Canada. Le fonds utilise des instruments à revenu fixe de base compris dans l’indice de référence. Il contient également une allocation significative à des titres hors indice qui inclut des hypothèques, des obligations internationales et des obligations à rendement élevé.

Pour plus de renseignements sur ces nouveaux fonds, communiquez avec votre conseiller Relations client.

Desjardins Assurances est fière d’annoncer le lancement du Fonds d’immobilier direct mondial UBS sur sa plateforme d’épargne-retraite collective. Ce fonds bonifie notre offre actuelle en placements alternatifs.

Fonds d’immobilier direct mondial UBS

Ce fonds est géré activement et vise à produire des rendements peu volatils avec une emphase sur le revenu à travers une exposition largement diversifiée aux principaux marchés immobiliers mondiaux. Il cible des fonds non cotés qui investissent principalement dans les segments des bureaux, des commerces, de la logistique, du résidentiel et, dans certains cas, de l’hôtellerie et des établissements de santé. Le fonds détient généralement des immeubles en bonne condition, bien situés et qui ont un taux d’occupation élevé auprès de locataires de bonne qualité. Le fonds vise un rendement annualisé supérieur d’au moins 4 % à celui de l’Indice des prix à la consommation du Canada, sur des périodes mobiles de quatre ans.

En raison de la nature de ses placements sous-jacents, ce fonds possède des dispositions particulières à l’entrée et à la sortie qui pourront être partagées sur demande. De plus, il n’est pas offert sur base individuelle ou à l’intérieur d’un Parcours cycle de vie dans le cadre d’un régime d’accumulation de capital. Sa disponibilité est également limitée aux entités et aux régimes qui sont exempts d’impôt.

Pour plus de renseignements sur ce nouveau fonds, communiquez avec votre conseiller Relations client.

Obtenir toutes les nouvelles, c'est L'essentiel

L'essentiel vous tient informé chaque mois sur tout ce qui touche l'épargne-retraite collective.